La revue de l’Orthopédie externe

S'ABONNER
Index des
auteurs
La Bibliothèque
du Journal

Accueil

Edito du Journal de l'Orthopédie numéro 71

EDITO
Le Journal de l’Orthopédie
N°71 JP LISSAC

... Et pendant ce temps, la recherche poursuit son travail, en particulier dans le domaine de l’ingénierie de neuroprothèses avec le développement des fonctions réactives et adaptables prévus pour demain.

De nombreuses découvertes illustrent les progrès rapides effectués.

Si on se réfère aux études présentées par la Society for Neuroscience, qui est la source mondiale d’informations émergentes relatives aux sciences du cerveau et de la santé, des prothèses perfectionnées de membres et des yeux, ainsi que des interfaces cerveau-machine exploitent des circuits neuronaux existants afin d’améliorer la qualité de vie des personnes présentant une déficience sensorielle.

Demain est aujourd’hui !

Des millions de personnes à travers le monde sont incapables d’utiliser pleinement leur corps ou leurs sens en raison d’une maladie, d’une blessure ou d’une amputation. Souvent, les thérapies modernes et les prothèses, contribuent à la compensation d’un handicap. Parfois, à notre corps défendant, la résultante de nos efforts ne parvient qu’au rétablissement partiel d’une fonction.

Au cours de ces 20 dernières années, les progrès de l’ingenierie biomédicale ont conduit au développement d’interfaces entre les dispositifs prothétiques, le système nerveux et les tissus humains, qui améliorent l’efficacité des dispositifs biomédicaux.

Les nouvelles découvertes d’aujourd’hui montrent que :
Les signaux neuronaux de moelle épinière extraite d’un rongeur peuvent contrôler les fibres musculaires, fournissant une nouvelle technique pour étudier comment le système nerveux dirige le mouvement.
Un patient tétraplégique peut apprendre à adapter son activité neurale afin de maintenir le contrôle d’une interface cerveau / machine face à certains défis techniques.
La restauration du sens du toucher par le biais d’une prothèse de main sur un membre amputé améliore la motricité, réduit la douleur du membre fantôme et procure un sentiment d’appropriation de la main.
Une prothèse rétinienne organique, faite de couches de polymères photosensibles et de soie, a entrainé une activité cérébrale et un comportement associés à la vision chez des rats aveugles.

Des chercheurs ont mis au point plusieurs technologies bio-dissolubles, des implants médicaux non-invasifs qui peuvent être absorbés par l’organisme. Ils ont créés des capteurs qui peuvent surveiller les signaux du cerveau puis fondre à distance sans laisser de trace. Une grande avancée dans la technologie des biocapteurs par rapport à des capteurs électriques pour la cartographie de la neurophysiologie dans certains troubles mentaux et neurologiques, par exemple la maladie de Parkinson, la dépression, l’épilepsie, et ouvrent des perspectives pour le suivi post-opératoire et la chirurgie cardiaque et neuronale.

Les experts en neuro-technologies pensent que, contrairement à de nombreuses thérapies pharmacologiques ou biologiques visant à aider les personnes souffrant de lésions ou de maladies neurologiques, les solutions d’ingénierie ont le potentiel pour une restauration immédiate et parfois de manière impressionnantes.

Les interfaces cerveau-machine nécessitent la collaboration d’une multitude de disciplines au côté des prothésistes : ingénieurs, neuroscientifiques, informaticiens, mathématiciens, physiciens, cliniciens et toute autre communauté de scientifiques multidisciplinaires qui étudient les neuroprothèses pour établir une connexion entre un dispositif électronique et des cellules vivantes (cellules nerveuses ou neurones) pour, dans un avenir, restaurer une connexion nerveuse aux patients accidentés ou malades, voire même remplacer un organe sensoriel (peau, yeux, nez, etc.).

Ce sera l’un des sujets majeurs du prochain congrès ISPO qui se tiendra à Lyon en novembre prochain. Notre espace de travail permettra de mettre en exergue certains aspects de l’évolution dans laquelle nous nous inscrivons, de rassembler les compétences pour forger de nouveaux rapprochements indispensables et favoriser la mise en place des évolutions nécessaires afin de comprendre les impacts des révolutions technologiques sur les professionnels de Santé et leurs pratiques quotidiennes.

Je vous souhaite une bonne lecture de votre JdO 71.

Jean – Pierre LISSAC
Rédacteur en Chef

Lire la suite replier l'édito
Présentation et historique du JO

A l'origine...

Le premier numéro du Journal de l’Orthopédie est paru en 1998. Il s’agit d’une revue scientifique, issue des volontés de ISPO France, de l’UFOP et de l’UPODEF, dont l’objectif principal est d’être le support de communication référent pour tous les professionnels de l’environnement de l’Orthopédie.

Au travers des informations scientifiques, économiques et pratiques qu’il délivre, il constitue un véritable media fédérateur de l’environnement.

Le Journal de l’Orthopédie est élaboré par, et pour les différents acteurs de l’environnement : Chirurgiens, Médecins, Orthoprothésistes, Podo-orthésistes, Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Petit-Appareilleurs, Orthésistes, Techniciens en appareillage et Biomécaniciens participent à sa conception.

  • Rédacteur en Chef et coordination éditoriale : Jean – Pierre LISSAC
  • Assistanat de Direction et coordination générale : Audrey VANNEREUX
  • Rédaction : Professeurs, Chirurgiens, Médecins, Médecins MPR, Orthoprothésistes, Podo orthésistes, Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Petit-Appareilleurs, Orthésistes, Techniciens en appareillage, Biomécaniciens
  • Editorialistes : Personnalités du Monde Médical et Professionnels de Santé
  • Diffusion : Abonnement individuel ou professionnel – (Fichier 5 500 ex.)
  • Parution : Tirage trimestriel (4 numéros par an)
Lire la suite Replier
La bibliothèque du Journal de l'Orthopédie avec tous les anciens numéros pour les abonnés

La Bibliothèque
du Journal

Formulaire et modalités d'abonnement

Abonnement

Les différentes rubriques abordées dans le Journal de l'Orthopédie

  • Prothèse – prothétisation
  • Orthèse – orthétisation
  • Podo-Orthèse – Podologie
  • Chirurgie
  • Petit appareillage
  • compression veineuse
  • contentions articulaires
  • Dossiers spéciaux
  • étude de cas
  • Paralysie cérébrale
  • Amputation de membre supérieur
  • Le pied diabétique
  • publications ISPO International
  • Dossier spécial Haiti
  • Sports et Handicaps
  • Publications du T.O.I
  • En bref, nouvelles du Monde
  • Carrières et annonces
  • Agenda
  • Index des Auteurs
  • Index des publications
  • Instructions aux Auteurs